Créer un site internet

PASSION (2)

Passion (2)

d) Raison et liberté

 

+"Ex rationis ductu"

Nous avons vu (II,49 scol) que la valeur rationnelle d'une action varie en fonction du temps et de l'objet.Spinoza rappelle donc une nouvelle fois que" nulle action considérée en soi seule n'est bonne ou mauvaise."(IV,49,dém.).Là où la passion absolutise -par excès ou par défaut- cette valeur sans tenir compte

des circonstances de son intervention,le rôle de la raison est de la replacer dans un ensemble.Elle relativise la valeur de l'action ,non pas par une singularisation affective ,mais en la 'calculant' à l'issue d'une démarche globalisante.Prenons un exemple,celui de la conduite face au danger.La

fuite,réaction commandée par le sentiment de peur ,est-elle conforme à la raison? Par la proposition IV,63,Spinoza semble récuser absolument une telle réponse car "Qui est conduit par la crainte et fait le bien pour éviter le mal,n'est pas conduit par la raison.".Mais un commandement de

la raison n'est pas univoque et doit avant tout tenir compte des circonstances;Aussi "sous la conduite de la raison nous rechercherons ou suivrons seulement un plus grand bien et un moindre mal"(prop.65,dém.)

++Hominis liberi virtus"

En conséquencce "la vertu de l'homme libre se montre également grande à éviter les dangers qu'à les surmonter"(IV,69).Il n'est donc pas impossible,pour l'homme agissant 'sub rationis ductu',de faire comme on l'a pu dire 'l'éloge de la fuite"..Spinoza l' explique dans le Corollaire : "Par l'homme libre donc,la

fuite à propos (fuga in tempore) est regardée comme d'une fermeté aussi grande que le combat;autrement dit l'homme libre choisit la fuite avec la même fermeté ou présence d'esprit que le combat.".La raison est -elle donc seulement un principe de prudence qui ,avant toute évaluation de l'action,oblige l'agent

à prendre en compte les conséquences prévisibles ,c'est-à-dire son succès ou son échec ?Kant,dans la Dialectique de la Critique de la raison pratique,résume comme suit les principes pratiques de l'Epicurien :"Il soutenait que le bonheur est tout le souverain Bien,et que la vertu n'est que la forme

de la maxime recommandant d'y aspirer,c'est-à-dire qu'elle consiste dans l'usage raisonnable des moyens d'y parvenir."("Critique de la raison pratique,Gallimard,1985,p.155). Cette caractérisation ne conviendrait-elle pas à la définition que Spinoza nous propose de l'homme libre ,c'est-à-dire d'une

raison à laquelle conviendrait mieux le qualificatif de 'pragmatique' ? Or ,de même que Kant condamne sans appel les vertus supposées d'un mensonge utile ,Spinoza semble,au terme de son analyse; ajouter au principe particularisant d'une raison "en situation" celui d'universalistion,qui oblige,avant d'agir,

de prendre en compte la société des semblables.Par exemple,il réfute par l'absurde la prétention cynique suivant laquelle "si l'homme libre,en tant qu'il est libre,faisait quelque chose par fourberie,il le ferait d'après le commandement de la Raison,et,par conséquent agir par fourberie serait une vertu ",application perverse de la proposition suivant laquelle "si une chose convient à notre nature ,elle est nécessairement bonne" (IV,31,cor.). 

 

e)La mort.

"L'homme libre ne pense à rien moins qu'à la mort ,et sa sagesse ,et sa sagesse est une méditation non de la mort,mais de la vie."(Ethique,IV 67).

 

Cette proposition,que n'accompagne aucun commentaire,prend le contre-pied de l'opinion commune,classique ou chrétienne,que les philosophes se faisaient d'une méditation sur la mort.D'une part,il s'agit pour Spinoza d'une conséquence évidente de ses principes.En effet,de la mort 

du corps il n'y a rien à penser et seulement à s'attrister,car "lorsque l'esprit imagine son impuissance il est par là-même contristé."(III,55).D'autre part,il a pourtant cru nécessaire de faire précéder le développement de la quatrième partie par un résumé, non conforme à " la méthode démonstrative des

géomètres" ( haec prolixo nostro geometrico ordine demonstrare) des conséquences multiples d'une conduite qui ne s'accorde pas avec "les règles de la raison humaine"(IV,17,scol.;IV,20,Scol).Ce résumé est contenu dans la proposition IV,24 :"Ex virtute absolute agere nihil aliud in nobis est,quam ex ductu rationis agere,vivere,suum esse conservare (haec tria

idem significant),idque ex fundamento proprium utile quaerendi.-Agir par vertu absolument n'est rien d'autre en nous que d'agir,de vivre,de conserver son être(ces trois mots signifient la même chose) sous la conduite de la raison-"

En effet,si "la raison ne demande rien contre la nature", "ceux qui se donnent la mort ont l'âme impuissante et sont entièrement vaincus par des causes extérieures contraires à leur propre nature."(IV,18,Scol.) Cette afirmation est développée dans IV,20.scol.) "Personne donc,à moins d'être vaincu par des

causes extérieures,et contraires à sa nature,ne répugne à s'alimenter,ou bien ne se suicide ce qui peut se faire de multiples façons (...)Mais que l'homme,d'après la nécessité de sa nature,s'efforce de ne pas exister ou de changer de forme,cela est aussi impossible que quelque chose se fasse de rien,comme chacun peut le voir avec un peu de réflexion".

François Zourabichvili a intitulé  "Envelopper et mourir" l'Epilogue de l'ouvrage intitulé "Spinoza,une physique de la pensée'(PUF,2002).Il écrit :"Relisons la phrase embarrassée sur le suicide:" ou bien enfin,c'est parce que des causes extérieures cachées disposent l'imagination et affectent le corps,de sorte qu'il

 revêt  une autre nature contraire à la première,et dont l'idée ne peut être donnée dans l'esprit (selon la proposition III,10)."  Nous ne voyons,tout bien pesé,qu'une manière de comprendre,au-delà du caractère contradictoire,impensable et donc impossible,du suicide qui en est la signification générale:

le suicide comme affirmation ultime d'un esprit qui est en train de mourir.(...)J'imagine de telles choses que le désir se forme en moi de me suicider.Il faut que je me sois suffisamment rendu étranger de moi-même pour que ce moi à tuer m'apparaisse comme un autre."(o.c.,pp.261-262).

 

                   _________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×